La marche – Jardin public – Square Charles Peguy – Paris 12ème – 1er juin 2014

256ème rencontre

Dimanche 1er juin 2014
C.I.E.U.X. de Paris 12è – Jardin public – Square Charles Peguy, 75012 Paris

 

                      LA MARCHE OU MACCA EN HEBREU

La marche a été depuis la nuit des temps la façon la plus utilisée  (voir la seule) pour se déplacer, jusqu’à ce l’homme apprivoise des animaux, construise des véhicules «  pour marcher à  sa place ».

Dans le  Judaïsme  « LA MARCHE DES HEBREUX DANS LE DESERT » est  riche d’une foultitude d’images et de symboles très forts. Les Hébreux auxquels s’étaient rajoutés d’autres peuples y compris des égyptiens, semblèrent tourner en rond pendant 40 ans, marchant nuit et jour, éclairés par les colonnes de nuée le jour et de feu la nuit, avant d’arriver en Terre Promise de Canaan. Il n’est pas possible de déchiffrer en si peu de temps ou de tenter de le faire, cette marche qui semble chaotique, faite d’aller et retour)

On peut simplement rappeler

  • Le Passage de la Mer Rouge (tout le monde a en mémoire le beau film de Cecil B Demille)
  • Les eaux amères de MARA première station qui devinrent douces et potables lorsque Moise jeta un morceau de bois dedans.
  • Trois mois plus tard environ, la rencontre avec le Mont Sinai et le Don de la Torah, comportant les traditions orales ou ésotériques,  les Tables de la Loi, traditions exotériques divulguées au plus grand nombre, pour ne parler que des principales étapes.

Imaginez et reportez-vous  3200 ans en arrière, 40 ans  de marche ,  avec rien autour de nous que du sable à perte de vue,  sans robinet d’eau  pour étancher sa soif ou passer sous le douche, encore bien moins de magasins pour s’approvisionner, et  bien entendu pas de télévisions ou IPhone  pour communiquer avec les amis et pourtant des consignes, des prières, des chants sont mis par écrit et divulgués, comme l’indique  deut 312 ; 22  «  En ce jour là Moise écrivit le cantique suivant et l’enseigna aux enfants d’israel ».

Non  ce ne fut pas en vain qu’il y ait eu ces 40 ans  de marche, pour suivre les directions divines dans le désert , car il semble que le chemin de D.ieu passe par le désert.

Certains peuvent penser que ce périple est plus symbolique que physiquement arrivé. Ils ont peut-être raison, ou c’est peut-être les deux….

LEKH, LEKHA a dit l’Eternel à Abraham , quitte cet endroit HARAN ou HUR , LEKH  veux dire « VA », mais LEKHA veut dire « VA VERS TOI » que veut dire VA VERS TOI ?

La carte  9 du Tarot ‘ l’ Hermite ‘ montre un voyageur, éclairé d’une lanterne, sa signification  est que ce pèlerin voyage également à l’intérieur de lui-même, sorte de grande introspection, la marche semble favoriser la  concentration interne les marcheurs n’ont-ils pas besoin de silence ?

Tout me laisse à penser que la Marche n’est pas seulement un sport, mais aussi, une rencontre, rencontre avec les autres comme aujourd’hui, mais aussi  avec soi-même, avec notre Moi profond, ce que semble indiquer. Les Pèlerinages, de quelques religions que ce soit, pèlerinage de Baba Salé à Netivot ( un grand saint )  route de  Jérusalem, Rome, Pèlerinage de Composte ( qu’il m’a été donné de faire en partie ) Pèlerinage  la Mecque, toutes ces marches  ne sont-elles pas une façon de se régénérer de faire la place  une autre coté de nous-même, de devenir meilleur ?

J’ai le souvenir du MAHATMA  GHANDI qui changea tout l’avenir de son pays l’Inde dans la Paix par des marches et manifestations pacifiques .Un pèlerin qui revient de la Mecque ne s’appelle-t-il pas un HADJ qui semble vouloir dire « qui va vers » (vers le Pélérinage, vers D.ieu ou vers lui ?) ça notre ami Boubacar nous donnera plus de détails.

Alors je ne peux que nous souhaiter à tous,  surtout dans le Cadre des CIEUX12 en particulier, que nous marchions les uns avec les autres le plus longtemps possible non seulement avec  les uns et les autres, , mais aussi que nous marchions sur nos sentiers intérieurs, afin de devenir meilleurs.

LEKH LEKHA LAKHEM  VA VA VERS TOI-MEME TOUS ENSEMBLES

Danielle Ferra

Voter ici