Travail communautaire – Givat Haviva – Israël – Les 8, 15 et 22 Mars 2018

414ème rencontre

Les 8 mars, 15 mars et  22  mars 2018

IVA [en partenariat avec CIEUX] – Givat Haviva, Israël

Thème : Travail communautaire à Givat Haviva – vivre ensemble autour de la Ligne Verte

Partenaire de CIEUX, l’IVA ( Israeli Volunteer Association) a organisé un séminaire à Givat Haviva (Nord d’Israël) pour les volontaires en Service Civique, sur le thème : “Travail communautaire à Givat Haviva – vivre ensemble autour de la Ligne Verte”.

Compte-rendu :
Au cours des dernières semaines, le séminaire a été offert à trois reprises pour offrir une expérience plus personnelle aux volontaires. Chaque volontaire a reçu l’opportunité de participer à l’une des dates suivantes: 08.03.2018, 15.03.2018 ou 22.03.2018

Lieu du Séminaire :
Givat Haviva est un centre éducatif dans la région nord d’Israël. Il vise à construire une société inclusive et socialement cohésive en Israël en engageant des communautés divisées pour des actions collectives. En tant qu’organisation à but non lucratif, Givat Haviva a été fondée en 1949 par la Fédération des kibboutz et le mouvement HaShomer HaTzair.
Dans la région de nombreux kibboutz sont situés à proximité des villages arabes et la ligne verte et Westbank sont très proches.

Principaux objectifs du séminaire :
– Fournir des informations sur le développement politique en Israël en mettant l’accent sur la période historique de 1949 jusqu’à aujourd’hui ;
– Introduction à différents récits d’un membre du personnel juif israélien et arabe israélien ;
-Permettre de comprendre la complexité du conflit israélo-palestinien ;
Montrer l’effort de la population dans cette région (Juifs et Arabes) pour créer une société bien pensée. Réfléchir sur ses propres perceptions selon ce sujet en impliquant ses propres expériences de voyages individuels et d’explorations dans le pays d’Israël.

Le séminaire a été distribué dans quatre sessions principales :
1) Conférence et discussion avec Lydia Aisenberg (Givat Haviva) sur le développement historique dans la zone spécifique, propre nanactivité et le travail de Givat Haviva
2) Conférence et discussion avec Amir (08.03.2018), un avocat israélo-arabe et Amal, un éducateur arabe israélien (15. Et 22.03.2018) – sur leur récit et leur perception de leur identité en tant qu’Israélo-Arabe, changements et les défis au sein de la société israélienne (racisme, législation, système éducatif), les conflits au sein de la population arabo-israélienne et le lien avec le conflit israélo-palestinien.
3) Une visite guidée en bus dans la région de Givat Haviva avec une visite du village Bru.ta’a qui est divisé par la ligne verte en Est et Ouest Bru.ta’a.
4) Réflexion et conclusion

  1. Conférence et discussion avec Lydia Aisenberg
    Lydia Aisenberg, journaliste de profession et originaire du Pays de Galles, travaille à Givat Haviva depuis plusieurs années. Dans sa première conférence, elle a présenté la 01igin de Givat Haviva, comment l’organisation a développé et décrit ses objectifs.
    En outre, elle a donné un aperçu des développements historiques et des événements avant la création d’Israël et après.
    Dans la complexité selon ce sujet, les différentes couches ont été montrées et la difficulté de percevoir le conflit et la situation réelle dans une pensée noire et blanche. Impliquant son histoire narrative et personnelle Mme. Aisenberg a clarifié l’importance de la communication et du respect envers les autres individus, même avec des récits et des perceptions contradictoires.
  2. Conférence et discussion avec un membre du personnel arabe de Givat Haviva
    Afin d’offrir un éclairage supplémentaire sur la situation des Israéliens arabes au sein de la société israélienne générale, Amir (08.03.) Et Amal (15.03 et 22.03.) ont été invités à partager leur histoire et leur expertise spécifique.
    Amir s’est concentré sur la perspective d’être avocat et a présenté son récit en se référant à sa famille personnelle.
    Amal, en tant qu’éducatrice et militante, a décrit spécifiquement la situation des femmes arabes dans la communauté arabo-israélienne et le système éducatif à l’intérieur de toute la société israélienne.

3. Visite guidée en bus
Dans chaque séminaire, un tour en bus autour de la région a été offert, guidé par Lydia aisenberg. L’objectif de cette tournée était une clarification de la petite distance entre le

Voter ici