Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

A Tunis le 19 septembre 2020, Etienne et Frédérick, Volontaires en Service Civique avec CIEUX, ont participé au workshop "Speak Up Tunisia" animé par sa fondatrice Lilia, au CCAB (Centre Culturel Ali Belhouane), dans la cadre de la Journée internationale de la paix !Saturday , the 19th of September 2020 :
It was an extreme pleasure to organize a colsing ceremony in form of a community celebration during which we organized :
- Energizing activities
- Traditional games workshop delivered by a Peace First start-up called " Tourathna"
- A presentation about " Peace First " and how to apply for the project grants
- A final ceremony with loud music and so much fun .

This time our final events partners were basically " Rae'dat " , " Club Culturel Ali Belhouane Tunis " and " Tourathna " start-up .

With this, we conclude our first events' series welcoming eventually a new phase in our project with new potetial international partners .
... Voir plusVoir moins

Chers amis juifs, 

Je vous présente nos vœux les meilleurs pour la nouvelle année 5781 du calendrier hébraïque. Quelle vous apporte les bonnes nouvelles annoncées en vue dinaugurer un temps de joie partagée dans une fraternité universelle et solidaire. 

Que cette année soit aussi douce (tova) et bonne (metouka) que le miel et la pomme partagés en cette fête ! 

Puissiez-vous être inscrits dans le livre de la vie, du bonheur, de la santé, de la paix et de la prospérité.

Hag sameah, Chana Tova oumetouka.

Serge Benhaïm
président de CIEUX

Chers amis juifs,

Je vous présente nos vœux les meilleurs pour la nouvelle année 5781 du calendrier hébraïque. Qu'elle vous apporte les bonnes nouvelles annoncées en vue d'inaugurer un temps de joie partagée dans une fraternité universelle et solidaire.

Que cette année soit aussi douce (tova) et bonne (metouka) que le miel et la pomme partagés en cette fête !

Puissiez-vous être inscrits dans le livre de la vie, du bonheur, de la santé, de la paix et de la prospérité.

Hag sameah, Chana Tova oumetouka.

Serge Benhaïm
président de CIEUX
... Voir plusVoir moins

Mention très bien pour le mémoire en Master Religions et Société dAngélique Beaudonnet ! Létudiante de lUniversité de Bordeaux-Montaigne, explique comment le associations interreligieuses, dont CIEUX, ont progressivement mis laccent sur les implications sociales et civiques du dialogue entre les religions.

Mention très bien pour le mémoire en Master "Religions et Société" d'Angélique Beaudonnet ! L'étudiante de l'Université de Bordeaux-Montaigne, explique comment le associations interreligieuses, dont CIEUX, ont progressivement mis l'accent sur les implications sociales et civiques du dialogue entre les religions. ... Voir plusVoir moins

Emma : mon Service Civique en Israël avec CIEUX et lIVA au kibboutz Sde Boker !

Shalom leculam ! 

Voila déjà un peu plus de 4 mois que je suis rentrée d’Israël. Le service civique que je réalisais là bas a été écourté en raison de la situation sanitaire actuelle et ce à mon plus grand regret. 

En effet, ma mission là bas consistait à m’occuper d’enfants en crèche. Je ne savais pas en arrivant là bas avec quelle tranche d’âge je travaillerais. Au final j’ai travaillé avec des nourrissons allant de 4 mois pour le plus jeune à 1 ans pour la plus âgée. Je travaillais avec deux puéricultrices : Ofra et Sarit. 

La communication au début a été quelque peu difficile, j’en venais même à ne pas me sentir à ma place. Mais dans ce type de travail la communication est primordiale par rapport aux enfants que nous gardions. Nous avons donc appris les unes les autres petit à petit à trouver des moyens de communiquer. Nous avons même conclu un marché où je devais leur apprendre l’anglais tandis qu’elles m’apprenaient l’hébreu. Et de fil en aiguille au bout de seulement un petit mois et demi j’ai commencé à prendre mes marques et à passer de superbes journées avec elles et à travailler avec les nourrissons au sein de la crèche. Ce fût une expérience professionnelle super enrichissante.

Au delà de cette expérience professionnelle plus qu’enrichissante, ce service civique m’a également permis de vivre une expérience de vie. Je suis partie là bas en sachant que je réaliserais une colocation avec 2 autres filles que j’ai seulement rencontrées 2 jours avant notre départ en Israël. Bien évidemment puisque je ne les connaissait pas, j’appréhendais un peu comment cela pouvait se passer. Lors de notre première rencontre le courant est tout de suite passé nous nous entendions très bien. 

Nous sommes donc arrivées dans notre kibbutz (qui est un petit village en plein milieu du désert) et les premières pensées que nous avons eu en voyant notre caravane étaient “mon dieu nous n’allons JAMAIS tenir un an”. En effet d’extérieur la caravane ne donnait pas envie et d’intérieur elle laissait également à désirer. Nous y avons donc passé notre première nuit et les jours passants, avons commencé à l’aménager, la nettoyer, de manière à ce que nous nous sentions chez nous. 

Cela nous a permis de renforcer nos liens amicaux et à partir de là, cette magnifique expérience de vie à débuté. Nous avons rencontré petit à petit chaque habitant du kibbutz et avons été très bien accueillies par la plupart d’entre eux. Certain(e)s sont devenu(e)s de très bon(ne)s ami(e)s avec qui nous passions énormément de temps pendant nos temps libres. 

Cette expérience restera donc à jamais gravée dans ma mémoire bien qu’elle n’ait durée que 7 mois et demi au lieu de 1 an. 
Je remercie donc l’association CIEUX encore une fois de m’avoir permise de vivre cette superbe expérience. ✨

Emma, 2 septembre 2020
Photo : désert environnant le kibboutz Sde Boker.Image attachment

Emma : mon Service Civique en Israël avec CIEUX et l'IVA au kibboutz Sde Boker !

Shalom leculam !

Voila déjà un peu plus de 4 mois que je suis rentrée d’Israël. Le service civique que je réalisais là bas a été écourté en raison de la situation sanitaire actuelle et ce à mon plus grand regret.

En effet, ma mission là bas consistait à m’occuper d’enfants en crèche. Je ne savais pas en arrivant là bas avec quelle tranche d’âge je travaillerais. Au final j’ai travaillé avec des nourrissons allant de 4 mois pour le plus jeune à 1 ans pour la plus âgée. Je travaillais avec deux puéricultrices : Ofra et Sarit.

La communication au début a été quelque peu difficile, j’en venais même à ne pas me sentir à ma place. Mais dans ce type de travail la communication est primordiale par rapport aux enfants que nous gardions. Nous avons donc appris les unes les autres petit à petit à trouver des moyens de communiquer. Nous avons même conclu un marché où je devais leur apprendre l’anglais tandis qu’elles m’apprenaient l’hébreu. Et de fil en aiguille au bout de seulement un petit mois et demi j’ai commencé à prendre mes marques et à passer de superbes journées avec elles et à travailler avec les nourrissons au sein de la crèche. Ce fût une expérience professionnelle super enrichissante.

Au delà de cette expérience professionnelle plus qu’enrichissante, ce service civique m’a également permis de vivre une expérience de vie. Je suis partie là bas en sachant que je réaliserais une colocation avec 2 autres filles que j’ai seulement rencontrées 2 jours avant notre départ en Israël. Bien évidemment puisque je ne les connaissait pas, j’appréhendais un peu comment cela pouvait se passer. Lors de notre première rencontre le courant est tout de suite passé nous nous entendions très bien.

Nous sommes donc arrivées dans notre kibbutz (qui est un petit village en plein milieu du désert) et les premières pensées que nous avons eu en voyant notre caravane étaient “mon dieu nous n’allons JAMAIS tenir un an”. En effet d’extérieur la caravane ne donnait pas envie et d’intérieur elle laissait également à désirer. Nous y avons donc passé notre première nuit et les jours passants, avons commencé à l’aménager, la nettoyer, de manière à ce que nous nous sentions chez nous.

Cela nous a permis de renforcer nos liens amicaux et à partir de là, cette magnifique expérience de vie à débuté. Nous avons rencontré petit à petit chaque habitant du kibbutz et avons été très bien accueillies par la plupart d’entre eux. Certain(e)s sont devenu(e)s de très bon(ne)s ami(e)s avec qui nous passions énormément de temps pendant nos temps libres.

Cette expérience restera donc à jamais gravée dans ma mémoire bien qu’elle n’ait durée que 7 mois et demi au lieu de 1 an.
Je remercie donc l’association CIEUX encore une fois de m’avoir permise de vivre cette superbe expérience. ✨

Emma, 2 septembre 2020
Photo : désert environnant le kibboutz Sde Boker.
... Voir plusVoir moins

Anne Hidalgo et les membres de sa délégation de la Mairie de Paris, ont pris le temps de s’enquérir cordialement des projets de CIEUX, à l’occasion du forum des associations de Paris 11ème !

Photos : 5 septembre 2020. De droite à gauche :
- Anne Hidalgo, Maire de Paris ;
- Alexandre Vigne, Directeur de CIEUX ;
- François Vauglin, Maire du 11ᵉ arrondissement de Paris ;
- Jean-Pierre Corsia, Adjoint au Maire chargé de la démocratie, de la participation et de la prospective ;
- Patrick Bloche, Adjoint à la maire de Paris chargé de l’éducation, de la petite enfance, des familles et des nouveaux apprentissages, en charge du Conseil de Paris.Image attachment

Anne Hidalgo et les membres de sa délégation de la Mairie de Paris, ont pris le temps de s’enquérir cordialement des projets de CIEUX, à l’occasion du forum des associations de Paris 11ème !

Photos : 5 septembre 2020. De droite à gauche :
- Anne Hidalgo, Maire de Paris ;
- Alexandre Vigne, Directeur de CIEUX ;
- François Vauglin, Maire du 11ᵉ arrondissement de Paris ;
- Jean-Pierre Corsia, Adjoint au Maire chargé de la démocratie, de la participation et de la prospective ;
- Patrick Bloche, Adjoint à la maire de Paris chargé de l’éducation, de la petite enfance, des familles et des nouveaux apprentissages, en charge du Conseil de Paris.
... Voir plusVoir moins

Grâce à sa mission de Service Civique avec CIEUX et lIVA dans un hôpital de Haifa en Israël, Alizée a choisi lorientation professionnelle qui correspond le mieux à ses valeurs et à sa vocation. 
Titulaire dun BTS commercial, Alizée souvre à un nouveau parcours de vie, dont elle nous parle dans son compte-rendu de mission.

Grâce à sa mission de Service Civique avec CIEUX et l'IVA dans un hôpital de Haifa en Israël, Alizée a choisi l'orientation professionnelle qui correspond le mieux à ses valeurs et à sa vocation.
Titulaire d'un BTS commercial, Alizée s'ouvre à un nouveau parcours de vie, dont elle nous parle dans son compte-rendu de mission.
... Voir plusVoir moins

Voir plus

EnglishIraqEthiopiaCambodiaBelarusAzerbaijanAlbaniaSwitzerlandUkraineEsperadoCatalanLuxembourgEuropeUnited Arabic EmiratesIndonesiaAlgeriaAustraliaCroatiaEgyptSerbiaLibyaMexicoGreekAfghanistanSouth AfricaPeruParaguayMaltaKuwaitHaitiGeorgiaArubaNepalMoroccoMyanmarNew ZealandMongoliaPakistanTunisiaAustriaVietnamTaiwanPalestineKlingonIcelandSloveniaDutchMalaysiaUSARussiaCzechCyprusPolandChinaKoreaItalyThailandFrenchSwedishSaudi ArabiaIsraelJapanSpainPortugalTurkeyGermanSingaporeDanishBosniaCanadaMoldovaDominician RepHongkongBelgiumLithuaniaLatviaEstoniaBulgariaUzbekistanFinlandSlovakiaHungaryIrelandWalesRomaniaIndiaArgentinaBrazilNorwayIran